Une « boule de feu » survole le nord-ouest du Maroc à 245.000 km/heure (institut d’astrophysique)

0 commentaires

 

Déscription article

Les détecteurs du projet Smart, de l'Institut d'astrophysique d'Andalousie (IAA-CSIC), et des observatoires astronomiques de Séville, Sierra Nevada, La Sagra (Grenade), Calar Alto (Almería) et La Hita (Tolède), ont enregistré, samedi 11 septembre, le passage d'une boule de feu dans le ciel du nord-ouest marocain à 245.000 km/heure.

Selon le principal chercheur du projet Smart, José María Madiedo, de l’Institut d’astrophysique d’Andalousie (IAA-CSIC), la boule de feu a été enregistrée au petit matin du samedi 11 septembre à 5h25.

L’événement s’est produit à la suite de l’entrée dans l’atmosphère terrestre d’une roche (un météoroïde) détachée d’une comète à une vitesse d’environ 245.000 km/h, rapporte El Mundo.

La température élevée atteinte par la roche lorsqu’elle est entrée dans l’atmosphère a généré une boule de feu, qui a commencé à une altitude d’environ 128 kilomètres au-dessus de la région orientale du Maroc, poursuit la même source.

De là, elle a avancé dans une direction nord-ouest, se terminant à une altitude d’environ 77 kilomètres au-dessus de l’ouest de cette même région.

En août et mai derniers, deux boules de feu « sensationnelles » avaient pu être observées dans le ciel marocain, exposées dans des publications sur les réseaux sociaux.

Sur son compte Twitter, l’astrophysicien José María Madiedo a partagé la vidéo enregistrée par l’observatoire de La Hita (Tolède), « à pas moins de 664 kilomètres », a-t-il souligné.

source : medias24.com
0 commentaires

Laisser un commentaire

Top page